Stratégie Exploiter un avantage matériel

Photo de la vidéo
Vidéo accessible sous abonnement.

Pour ceux qui préfèrent la version texte :

Coucou c’est Fafache !

Alors aujourd’hui nous allons parler de la manière dont on peut exploiter un avantage matériel. Donc je vous présente une partie là vite fait.

Diagramme montrant un exemple de partieDans cette partie et bien on peut voir là, la Tour vient de prendre un Pion et sans contrepartie aucune pour les Noirs. C’est-à -dire les Noirs ne peuvent pas se refaire d’une manière ou d’une autre.

Donc les Blancs ont un Pion en plus, le Pion est là et donc c’est un Pion en plus, un Pion passé. Alors la question c’est ok très bien et maintenant qu’est-ce qu’on fait ? On a un Pion en plus, on devrait avoir gagné ? Qu’elle est la stratégie pour transformer ce Pion en un gain ? Alors voilà, pour faire simple on va compter. Une Tour 5 points. 5 plus 3 fois 3, 9 : ça fait 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21. 21 plus 9 = 30, voilà, on a 30 points. Alors que l’adversaire en a 29. La différence entre 29 et 30 n’est pas énorme. Par contre quand il ne restera plus qu’une ou deux pièces, quand ça fera 7 contre 8 par exemple, là ça va tout de suite faire une grosse différence.

Donc la stratégie à adopter finalement, va à consister simplement à échanger toutes les pièces qu’on peut de manière à ce que l’écart, donc ici 1 point mais ça peut aussi être une qualité ou ça peut être carrément une pièce quoi, soit de plus en plus criant. Donc là c’est 1 point sur 29-30, mais il faut que ça devienne 1 point sur 7-8 ou 1 point sur 4, un truc comme ça. Donc ça c’est la première chose à faire. Autant que faire se peut, il faut échanger.

La deuxième chose à faire, le deuxième point important de ne surtout pas compliquer le jeu. Plus c’est compliqué, plus il y a des possibilités pour le camp adverse qui est en infériorité matéreil de s’en sortir avec une combinaison tactique, un mat impromptu, etcetera. Plus c’est complexe, plus le risque d’erreur est grand. Donc il faut que le jeu soit le plus simple possible et amener les échanges autant que faire se peut, petit à petit pour arriver à une situation où on échange tout simplement et on arrive en finale gagnante puisqu’on a du matériel en plus. Ici c’est un Pion isolé, et bien ça peut faire une grosse différence.

Diagramme montrant le Pion isoléDonc première chose à faire, garder la différence matérielle et augmenter son impact, donc en échangeant les pièces. Deuxième chose, simplifier au maximum. On ne veut pas de piège, on ne veut pas de truc machin. Plus c’est simple, moins il y a d’erreur.

Troisième chose, dans la mesure du possible et quand on ne sait pas quoi faire, il faut utiliser le matériel qu’on a en plus. Donc dans ce cas là par exemple, et bien on va chercher petit à petit à amener ce Pion à Dame. On a un Pion en plus, en plus un Pion passé, et bien voilà ! On l’utilise si on a un avantage et une qualité. Par exemple, on a une Tour contre un Cavalier et bien on va autant que faire se peut utiliser cette Tour qu’on a en avantage et on va pousser l’effet délétère qu’à cet avantage sur la position.

Diagramme montrant la TourEn effet, un Cavalier ne peut pas faire autant de choses qu’une Tour. Donc on utilise la pièce qu’on a en plus autant que faire se peut.

Donc 3 principes : on échange, on simplifie le jeu et quand on ne sait pas trop quoi faire, ça arrive, la position est relativement simple, l’adversaire refuse de faire des échanges, et bien à ce compte là on améliore sa position en utilisant le matériel qu’on a en plus. Forcément l’adversaire va être contraint tôt ou tard d’avoir des lacunes parce que il n’a pas le matériel en face pour faire la différence. Donc voilà 3 principes quand on a un avantage matériel, c’est échanger au maximum, simplifier, sécuriser la position. On ne veut pas de surprise de dernière minute et des coups qui nous feraient perdre notre avantage matériel et troisième chose, dans la mesure du possible, utiliser le matériel qu’on a en plus.

Ici ce Pion n’a pas juste l’avantage d’être un Pion, il peut avancer jusqu’à Dame et créer des gros problèmes qui vont permettre des échanges et une fois que tous les échanges seront faits, peut-être que ce Pion sera bloqué. Donc il monopolisera une pièce et dans ce cadre là, c’est comme si on avait un avantage encore supérieur. On va pouvoir échanger à d’autres endroits. Comme il y aura une pièce qui sera bloquée, le temps qu’on aille la chercher et bien, on va obtenir un avantage au moins équivalent de l’autre côté du jeu, par exemple, voire supérieur. Donc en ayant un avantage matériel d’un côté et en l’utilisant, on va créer un déficit chez l’adversaire qui va mobiliser ses forces et pendant ce temps on va pouvoir attaquer autre part. On ne peut pas aller sur tous les fronts en même temps, surtout si il y a eu des échanges de pièces avant.

Voilà c’était les trois principes de bases quand on a un avantage matériel. Simplifier, échanger et utiliser le matériel qu’on a en plus.

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *