Règles 03 – La Tour

Sommaire:

  • les déplacements du Fou

 

Pour ceux qui préfèrent la version texte:

Coucou, c’est Fafache !

Donc, maintenant, nous allons voir les déplacements de la Tour.

La Tour, pour faire simple, elle se déplace en ligne droite d’autant de cases qu’elle le désire.

Diagramme d'échecs montrant les possibilité de déplacement de la Tour

Alors, je prends cette Tour, je peux la déplacer d’autant de cases que je le veux. Alors, je peux aller jusqu’au bout là-bas. Je peux aller là, je peux aller là, voilà. Ça marche en ligne droite, autant sur les colonnes que sur les lignes.

Donc, en conséquence, le Roi bouge d’une case par exemple, c’est toujours les Blancs, les Noirs, les Blancs, les Noirs.

Et donc, au coup suivant, on peut revenir en arrière comme ceci, on peut se déplacer d’une case, c’est autant de cases qu’on le veut, donc une case, c’est bon.

Hop, on se déplace, et bien entendu, on peut aller sur le côté comme ceci, voilà. On se déplace, voilà.

Alors, je vais vous montrer un truc : une Tour ne peut pas sauter au-dessus des pièces.

Donc, là, c’est aux Noirs de jouer, voilà. Cette Tour-là, elle peut toujours se déplacer d’autant de cases qu’elle le désire, elle peut aller, elle peut aller, mais elle ne peut pas aller là par exemple. Pourquoi ? Parce que le Roi est sur son chemin. Et donc, la Tour ne peut pas sauter dessus. Voilà, tout simplement.

Donc, elle peut aller là comme ça.

Donc, la Tour peut reculer, elle peut aller à gauche, elle peut aller à droite, elle peut avancer. Mais il n’y a quasiment aucune pièce qui peut sauter au-dessus des autres. À part les cavaliers, toutes les pièces sont au sol. Et quand on est au sol, on ne vole pas au-dessus des pièces.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *