Finale Tour Contre Rien

Sommaire :

  • Le mat par l’escalier avec deux Tours
  • Le mat par l’escalier avec une Tour
image de la vidéo
Vidéo accessible sous abonnement

 

Pour ceux qui préfèrent la version texte :

Coucou, c’est Fafache !

Donc, nous allons voir cette fois-ci comment mater avec une Finale avec juste une Tour. Donc, on a le Roi et la Tour. Alors, comment ça marche ?

Diagramme d'échecs finale tour contre rien

Avant de faire ça, en fait, on va voir le Mat par l’escalier. Je ne sais pas si vous l’avez déjà vu. On va faire un rappel.

 

Le Mat par l’escalier avec deux Tours

Donc voilà, c’est à peu près la même position, sauf que cette fois, il y a deux Tours.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Alors, comment ça se passe le Mat par l’escalier ? En fait, si vous regardez bien, il y a une Tour qui fait une sorte de mur comme ça, et puis l’autre Tour qui fait un autre mur, voilà.

Diagramme d'échecs deux tours contre rien

Donc, on va commencer à rapprocher le Roi, et donc le Roi va bouger comme ceci.

Et donc, nous avons une Tour qui fait un mur et une autre Tour qui fait un autre mur. Ok ?

Diagramme d'échecs deux tours contre rien

Donc, quand l’autre Tour vient compressez, vous voyez, ça fait comme les marches de l’escalier, c’est pour ça qu’on l’appelle le Mat par l’escalier…

Eh bien, cette Tour crée un mur, et cette Tour vient créer un autre mur.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Donc, le Roi ne peut pas remonter puisque sinon, il y a l’autre Tour, il y a un mur. Et l’objet d’aller vers le bord de l’échiquier.

Et au final, on met un mat comme ceci.

Le Roi est coincé dans une sorte de couloir qu’on voit là et la Tour qui vient mettre Echec et Mat là-dedans. Ok.

Diagramme d'échecs deux tours contre rien

Ça, c’est le Mat par l’escalier. Voilà, ça marche comme ça.

Donc là, je vous ai fait la version simple, il y a des versions plus compliquées, etcetera. Avec le Roi qui commence à attaquer les Tours, etcetera. Mais là, le problème, c’est que dans notre finale, nous n’avons qu’une Tour, pas deux, une seule. Donc, on va revenir avec une seule Tour.

 

Le mat par l’escalier avec une Tour

Nous revoilà donc avec une seule Tour.

Diagramme d'échecs finale une tour contre rien

Donc, la première chose à faire, c’est quelle est la stratégie ? C’est exactement la même stratégie qu’avec le Mat par l’escalier. Donc, on va comprimer petit à petit le Roi contre un bord.

Diagramme d'échecs finale une tour contre rien

Alors, première chose, on crée un mur comme ceci.

Donc là, le Roi ne peut plus aller dans cette partie du jeu.

Diagramme d'échecs finale une tour contre rien

Il est cantonné à cette partie du jeu, voilà.

Diagramme d'échecs finale une tour contre rien

Tour, on ne sait jamais, elle peut se déplacer, etcetera. Et le Roi va pouvoir retrouver une part de liberté.

Et donc, je vais vous montrer comment on fait.

Quand la Tour est menacée, on va se mettre de l’autre côté tout simplement.

Et donc, le mur reste plein et entier et donc le Roi ne peut toujours pas passer de l’autre côté. Ça fait un mur. Vous le voyez comme ça, là ? Hop là ! Interdit ! Le Roi ne peut pas passer de l’autre côté.

Diagramme d'échecs finale une tour contre rien

Donc, le Roi va tenter d’attaquer la Tour et là, on va se mettre en place. Le Roi va continuer à attaquer la Tour. Je vais vous montrer.

Et donc là, qu’est-ce qu’on constate ? On constate que le Roi contrôle ces trois cases, ce qui donne une sorte de mini-mur. Ça vous dit quelque chose ce mini-mur-là ? Non ?

Diagramme d'échecs Finale une tour contre rien

Eh bien, si le Roi ne peut pas remonter, la Tour peut attaquer.

Donc, nous avons un mur là comme ceci, et nous avons la Tour qui attaque.

Donc, le Roi est contraint et obligé d’aller vers le bord de l’échiquier comme ceci. Il peut aller comme cela, comme ceci, comme cela.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Donc, dans ce cas-là, hop on va aller là. Avec le Roi, on va aller direction la Tour. Et si le Roi se met en face de l’autre Roi, on se retrouve dans le même état d’esprit.

Le Roi a créé un mur, donc le Roi adverse ne peut plus remonter vers le coin inverse.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Et donc, l’autre Tour va pouvoir attaquer.

Donc, nous avons notre mur, et la Tour qui attaque. Ok ? Bah voilà !

Donc, par défaut, on se met entre le Roi et la Tour. Si le Roi va là, la Tour descend. Si le Roi par par-là, hop on le suit. Tu veux aller par-là, la Tour va descendre. Hop, on le suit. Voilà. Et les Rois sont face à face.

Donc, comme je vous l’ai montré, hop il y a un mur, donc le Roi est coincé dans un couloir.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Et là, la Tour descend et nous avons un Échec et Mat ! Voilà.

Alors, on va reprendre cet exemple depuis le début. Donc, nous avons le mur. Ok.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Donc, le Roi attaque et on va suivre. Le Roi attaque, on se met de l’autre côté.

Toujours, on a le mur. Ok ?

Donc, le Roi se met de l’autre côté et on se met là. Donc, toujours entre le Roi et la Tour. Si le Roi part par-là, qu’est-ce qu’on fait ? On descend.

Et nous le retrouvons dans ce système

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Bah le Roi, il est malin, il va vouloir attaquer la Tour.

Qu’est-ce qu’on va faire ? On ne peut pas se mettre là entre le Roi et la Tour. Donc, on va se mettre là. Pour être exact, on ne va pas se mettre là, on va se mettre en face. Alors, pourquoi on va se mettre en face ? Là, il peut se passer deux choses. Soit le Roi continue. Et donc, dans ce cas-là, on va se mettre de l’autre côté.

Et là, on se retrouve avec le Roi entre le Roi adverse et la Tour. Donc, si le Roi part par-là, la Tour descend ;

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Si le Roi part dans l’autre sens, le Roi le suit.

Et là, on se retrouve avec notre mini-mur et la Tour qui descend. Ok ?

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Alors, nous avions vu, le Roi a le choix entre partir par-là ou partir de l’autre côté.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Alors là, on est dans la situation idéale, mais le problème, c’est que c’est à nous de jouer.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Eh bien, dans ce cas-là, qu’est-ce qu’on fait ? On fait ce qu’on appelle un coup d’attente. Qu’est-ce que c’est un coup d’attente ? C’est comme ceci.

Donc, on ne change rien à la position et on se retrouve dans la position idéale, voilà.

On a perdu le trait. C’est très bien.

Donc là, le Roi, soit il descend et il va sur le côté pour attaquer la Tour.

Et donc là, on se retrouve avec notre mur.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Et donc, on peut descendre. Et le Roi est contraint de partir par-là.

Dans ce cas-là, qu’est-ce qu’on fait ? On va se mettre de l’autre côté. Et si le Roi part par-là, où est-ce qu’on va ? Le Roi est là, la Tour est là, on se met là !

Si tu vas par-là, t’es mat ! Si tu vas par-là, on te suit. Voilà, comme ceci, comme ceci, comme ceci, et comme cela. Echec et Mat ! Ok ?

Alors, maintenant, ce qui peut arriver, c’est qu’il y ait des petits malins qui tentent des choses parce qu’on a expliqué les trois cas. Mais il y a encore d’autres possibilités.

On pourrait se remettre là quelque part, voilà.

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

Donc, là on a dit on va par-là. Si le Roi part par-là, on va de l’autre côté. Ok.

Et si maintenant, le Roi va là, qu’est-ce qu’on fait ?

Il était censé aller soit là, soit là :

Diagramme d'échecs finale deux tours contre rien

S’il allait par-là, on va revenir. S’il allait par-là, c’était facile, on descendait.

Et s’il allait par-là, c’était facile, on le suivait.

Mais là, ce n’est pas ce qu’il a fait. Ce qu’il a fait, c’est qu’il est descendu.

Alors, qu’est-ce qu’on fait ? Qu’est-ce qui se passe ? Quelqu’un a une solution ? Quel est le plan général ?

Le plan général, c’est de compresser le Roi contre le bord. Donc, si le Roi va tout seul, on le suit. Et voilà ! Tout simplement. On se retrouve comme s’il avait été là en face et qu’on venait de mettre là la Tour.

Le Roi, s’il va là, eh bien, on se met, on se met où ? On se met là.

S’il part par-là, un coup d’attente.

Et s’il part dans l’autre sens, on se met de l’autre côté. Ok ?

Et là, c’est facile. Soit, il se met là et il y a Échec et Mat, soit il va par-là et on le suit, et on le suit, et on le suit. À un moment, il est obligé de revenir, et on a notre petit mur. Voilà. Et on met un Échec et Mat.

Voilà, c’était tout ce qu’il y avait à savoir sur la finale simple avec une Tour. C’est une finale que tout le monde connait. Donc, si vous êtes dans un Club, vous pouvez la pratiquer. Sinon, vous vous mettez face à un ordinateur, puis vous essayez de le mater. Voilà, en lui interdisant d’abandonner.

Si vous avez un collègue avec qui jouter, avec qui apprendre, c’est l’idéal. C’est pour ça que servent les Clubs essentiellement.

Vous vous mettez une fois avec les Blancs. Donc, celui qui a la Tour et le Roi. Et une fois dans l’autre sens. Comme ça, vous savez quoi chercher, comment essayer d’esquiver, comment essayer de mater, on ne sait jamais, voilà. Et vous faites ça trois, quatre fois. C’est par la pratique qu’on apprend à jouer aux échecs.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *